Le secteur des outillages est sans doute le premier qui a bénéficié des avantages de la science cryogénique. On s’est initialement opposés à elle, pour compréhensible la peur d’une diminution des ventes, mais aujourd’hui la technologie cryogénique se place aux côtés des tous ces procédés finalisés à l’amélioration et à l’augmentation de la durée des outils, qu’ils soient en acier ou en matériaux synthétisés.

   Contrairement aux systèmes de trempe ou d’endurcissement traditionnels, même à travers des dépôts superficiels (PVD, CVD, etc.), le Traitement Cryogénique Ice-Tech Ice-Tech est unique et irreversible, parce qu’il travaille sur la structure du morceau la modifiant intièrement jusqu’au coeur. Cela permet, par exemple, d’exploiter la partie tranchante de la lame ou d’un outil bien au-delà de son niveau de trempe ; en plus, au cas où le morceau ait déjà subi des traitements de couverture, comme le PVD, le traitement cryogénique optimisera aussi le rendement de la même couverture et rendera tout le morceau beaucoup plus résistant dans son ensemble.


   Naturellement, comme toutes les autres sciences, la cryogénie est caractérisée par des lois et des procédés dont le respect dépend la qualité des résultats. Et cette précision dérive de la conscience que qui est en train de parler d’une technologie, bien qu’elle ne soit pas très récente, apparaît comme presque absent du territoire national. En outre, souvent on peut tomber dans l’équivoque de définir « cryogéniques » tous les traitements à froid (- 80° C), les revenus rapides après réchauffement aussi ; au contraire, le Traitement Cryogénique Ice-Tech se développe à – 196° C en moyenne, juste parce que c’est celle-là la température qui permet à toute l’austénite résiduelle de se transformer, changeant de façon esponentielle le caractéristiques mécaniques des matériaux soumis au cycle.


   Un autre aspect important est qu’il s’agit d’un procédé applicable en post production (c’est-à-dire à produit terminé) avec beaucoup d’avantages du point de vue opératif.


Les secteurs qui peuvent bénéficier de cette tecnologie sont:

   - les producteurs d’outillage

   - les maisons spécialisées dans l’usinage de pièces métalliques

   - les maisons spécialisées dans le travail du bois

   - les producteurs et les réparateurs d’équipements agricoles

 

   Grâce aux tests sur le champs surtout aux États-Unis, l’augmentation de la résistance à l’usure dans certains types d’aciers à été calculée selon ce pourcentage:

MATERIELS    (UNI)

MATERIELS  (AISI)
TRAITEMENT -190° C
X150 CrMo 12 KU D-2
817%
A-2
560%
S-7
503%
100 Cr 6 52100
420%
0-1
418%
A-10
264%
X 82 MoW 09 KU M-1
225%
H-13
209%
X 82 WMo 0605 KU M-2
203%
X 75 W 18 KU T-1
176%
CPM-10V
131%
P-20
130%
440C
140%
430
119%
303
110%
20 NiCrMo 2 8620
124%
C 20 C1020
98%
AQS
97%
A-6
97%
T-2
92%
 

Ice-Tech: Temperatures tres basses pour des prestations plus hautes

  Home Page